Wednesday, September 28, 2022

Vivendi launches son offre publique d’achat pour prendre le contrôle de Lagardère

C’est jeudi avril 14 que Vincent Bolloré, aux manettes du groupe français Vivendi, doit lancer l’offre publique d’achat (OPA) pour prendre le contrôle de Lagardère.

Vivendi était entré au printemps 2020 au capital du proprietor d’Europe 1, du Journal du dimanche (JDD) and of paris matchalors affaibli por la crise du Covid-19 (notamment sur son réseau de boutiques dans les gares et aéroports) et menacé par una fronde actionnariale.

Poids lourd des médias, owner of Canal+ but also d’Editis et d’Havas, Vivendi avait su s’allier au fonds activist Amber Capital pour obtain a transformation of the citadelle imprenable Lagardère in société anonyme ordinaire et surtout « operable ».

Lire also: Article reserved for our subscriptions The committee of groupe souligne les zones d’ombre de l’OPA de Vivendi sur Lagardère

Before mené bataille, Arnaud Lagardère, at the tête de l’empire industriel et médiatique construit par son père, Jean-Luc, shot in 2003, a dû résoudre à accueillir « Le groupe Vivendi et la famille Bolloré, gage de stabilité et de soutien à notre culture, notre stratégie et notre intégrité sur le long terme »at-il écrit récemment à ses actionnaires.

Ces derniers pourront, du 14 avril au 20 mai, ceder leurs parts à Vivendi à 25.50 euros per action (comprenant the dividend of 50 centimes proposed by Lagardère au titre de l’exercice 2021). This offer project was validated Tuesday by the Financial Markets Authority (AMF), who declared it « compliant ».

He owns 45% of the Lagardère titles, the group of Vincent Bolloré, who disposes of a large treasury after the transfer of Universal, souhaite à ce prix to become majoritaire. Also, I imagined a subsidiary offer mechanism, which would allow me to acquire all the remaining action at a price of 24.10 euros on December 15, 2023.

Arnaud Lagardère comforted

I confronted a lourd endettement personnel, Arnaud Lagardère, who obtained the rest of the president-directeur général (PDG) just in 2027, to, in return, left part of his intention to contribute his 15.6 million titles (soit 11% of the capital) to the subsidiary offer and to immediately grant the transfer rights obtained as a guarantee of a new financing. He directs us even if he calls for a transfer of six titles from him, sans attendre la réalisation de l’opération, que reste suspendue au feu vert des autorités européennes de la concurrence.

Lire also: Article reserved for our subscriptions Arnaud Lagardère ouvre la voie à une cession de ses titres

Le rapprochement entre Hachette et Editis, les deux leaders de l’édition en France, aboutirait en effet à une ultradominante de cette nouvelle entité sur le secteur, que Vincent Bolloré lui-même avait reconnu devant des sénateurs, en déclarant que le mariage « n’arriverait pas sans que des mesures soient prises en France »notamment des cessions de maisons d’édition.

On the media plan, Europe 1 radio is well-adjoined to the chain of information conservatrice CNews, with its partage named d’animateurs. L’intégration officielle de la station devra toutefois obtain l’agrément de l’Arcom (ex-CSA).

Quant au magazine paris match et à l’hebdomadaire I JDDtrès influent dans le milieu politique, ils semblent destinés à être intégrés par Vivendi au groupe de presse Prisma Media, et ont vu ces derniers mois plusieurs directants être Limogés ou retiring.

Lire also: Article reserved for our subscriptions Au « Journal du dimanche », l’inquiétude d’une « bollorisation » monte dans la rédaction

L’empressement de Vivendi à intégrer Lagardère peut s’expliquer por la volonté de Vincent Bolloré, que a feté ses 70 ans le 1er avril, from céder le pouvoir à ses enfants. Une transition pour laquelle des points rest à régler mais dont les contours semblent se dessiner: la banque Oddo BHF s’attend ainsi à ce le prochain projet du groupe Bolloré – aux poches pleines après la vente pour près 6 milliards d’euros de ses activités de logistique africaines – soit de become majoritaire chez Vivendi, dont il détient aujourd’hui 29.5%. Ce faisant, Vincent Bolloré sécuriserait fortement son nouvel empire médiatique, avant de le transmettre.

Le Monde and AFP

Latest news
Related news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here