Friday, October 7, 2022

une étude chiffre le gain annuel de pouvoir d’achat à «13 euros per ménage»

Le cabinet Asterès chiffre les effets annuels de cette proposition de Marine Le Pen, et souligne que la TVA n’est pas le bon useful pour «defendre le pouvoir d’achat».

In full campaign, the hausse de l’inflation inspire the deux finalistes à l’élection présidentielle, qui avant de nombreuses mesures visant à protéger le pouvoir d’achat des ménages… avec plus ou moins d’efficacité. Dans une étude, publiée ce mercredi, le cabinet Asterès revient sur les conséquences de la proposition de Marine Le Pen de réduire à néant la TVA sur un panier de produits de première nécessité.

He found this sans appel: «peu de gains de pouvoir d’achat» sont à attendre de cette mesure, qui «ne semble pas être the ideal solution». In addition to the legal faisabilité de cette piste, the cabinet notes that it suppresses the TVA on pain, cereal-based products, lait, fromage, œufs, huiles, graisses, fruits et les légumes n ‘entraînerait theoriquement qu’un gain de «133 euros» for the French menages, «soit une progression du pouvoir d’achat of 0.3%». Cependant, une partie de cette baisse serait captée par les acteurs des chaînes, précise l’étude: in fine, seule 10% of the baisse bénéficierait donc directly aux ménages, représentant donc un gain de pouvoir d’achat pour les ménages of 13 euros for an, «soit 0.03% for menage».

SEE ALSO – «Inflation hors de contrôle, baisse de la TVA, de la TICPE…»: Marine Le Pen detaille ses mesures pour le pouvoir d’achat

Dans le détail, le gain s’établirait à 9 euros para an pour les 10% de ménages les plus pouvres, et grimperait jusqu’à 19 euros pour les 10% les plus riches, précise Asterès. Soit a gain «deux fois plus élevé pour les ménages aisés». The rapport between the measure and its consequences are both unfavorable: a suppression of TVA represents a part of environmental resources «3.8 billion euros» pour l’État, une somme non negligeable que pourrait être utilisée autrement, plaide le cabinet. «If this is directly versée aux 10% des ménages les ménages more modest, il en résulterait pour ces ménages a gain de pouvoir d’achat de plus 10%», calculate-t-il.

The previous décevant of the restoration

Pour Marine Le Pen, supprimer la TVA sur un panier de produits de première nécessité – aux contours encore imprecis – permettrait d’aider les ménages les most modestes, confrontés à l’inflation. Her teams estimate the price tag between 3.5 and 4 million euros. More l’exécutif rejette cette piste, qualifiée d’injuste et d’inefficace, «in plus d’être très coûteuse». Peu ciblée, elle bénéficierait à tous, y compris à ceux qui n’en ont pas besoin, et n’aurait que peu d’effet sur les most fragile, a assuré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, ce jeudi, défendant at the place des aides precises.

Par le passé, les baisses de TVA n’ont eu qu’un effet limited sur le pouvoir d’achat des consommateurs. The example of the most probable wind of the restoration: the passage of the tax from 19.6% to 5.5%, in July 2009, is not yet on the invoices. «Thirty months after the fall of the TVA, the prices ont seulement decreased from 1.9% […]. The reform to benefit the owners of restaurants, who took over 56% of the tax revenue», notaient deux économistes de l’IPP dans une étude, in 2018.

A report from 2015 du conseil des prélèvements obligatoires soulignait aussi que les gains étaient bien plus massifs pour les ménages aisés, logically plus prompts à aller au restaurant: «sur l’ensemble des biens et des services imposés à taux réduits, l’avantage total s’élève en moyenne à 720 € per ménage du premier décile contre 2015 € per ménage du dixième décile», lit-on dans le document. Des eléments qui mènent to think that the TVA n’est pas an instrument of redistribution adapted, selon les auteurs.


SEE ALSO – “Le program de Marine Le Pen, c’est le déclassement assuré de la France”, estimates Jean Castex

Latest news
Related news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here