Friday, October 7, 2022

Twitter’s response to Elon Musk is a great riposte

Malgré son offer sans négociation possible, Elon Musk avait raison de se montrer méfiant pour son offer de rachat de Twitter. Alors qu’il disait “pas sûr” que cela aboutisse à quelque chose, voilà que le réseau social a donné sa riposte au cours du weekend. Sans delai, le council d’administration du réseau social a l’oiseau bleu chose a solid counter-attack mechanism.

Many people have taken to Twitter to counter Elon Musk’s (hostile) takeover, decided without a consensus with the leadership team. Unanimously, the actionnaires du réseau social chose the strong method to protect themselves from Elon Musk’s capital mount: the mise en place of a “poison pill” (pilule empoisonnée).

The Twitter ripoff

Also appelée “régime de droit des actionnaires à durée limitée”, the “pilule empoisonnée” is a façon de riposter face à une hostile OPA, comme celle annoncée par Elon Musk. In addition, if the entrepreneur lost 14.9% of the capital of Twitter (seuil capital chez Twitter), the ensemble des other actionnaires would be measured by the actions to prix réduits pour eux aussi grimper au capital et noyer the participation of Elon Musk.

Also, for the majority share of 50%, the CEO of Tesla and SpaceX devrait débourser encore plus d’argent. Currently, Elon Musk owns 9.2% of the company’s parts. With the “poison pill”, the prize for rachat augmentation fortement and it is not for Elon Musk who also decided to be an adventurer. Lors de son offer him, jeudi dernier, l’offre évaluait déjà Twitter à plus 40 milliards de dollars.

Elon Musk n’est plus le premier actionnaire

Dans l’actualité du weekend, l’actionnariat de Twitter a également rabaissé Elon Musk en seconde position au classement des entités possédant le plus de parts dans l’entreprise. Faced with 9.2% of Elon Musk, the manager of Vanguard Group activities, he indicated that the availability increased his participation to a height of 10.3% in the company, for a total amount of 3.6 billion dollars ( based on the prix of Twitter action at the vendredi clôture).

The suite of ce feuilleton s’annonce croustillante. D’un côté Elon Musk avait Twitter threatened to resell all of its parts if the company refuses to be a takeover bid, and the other, the entrepreneur annonçait jeudi soir lors d’une TED conférence à Vancouver qu’il possédait a plan B in cas d’échec dans les négociations. Quant à ses plans of him s’il devenait le propriétaire du réseau social, l’homme a déjà mentionné plusieurs pistes.

Latest news
Related news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here