Friday, September 30, 2022

La Russie a trois semaines pour payer des dettes en dollars et éviter le défaut

Le ministère américain n’acceptant plus de détenus dollars par Moscou dans des banques américaines, la Russie risque à nouveau le défaut de paiement.

The “investisseurs” branch of the Moody’s agency confirmed that the Russie “pourrait être considérée in default of payment » If she doesn’t pay for her deux échéances in dollars d’ici the end of her grace period, 4 mai prochain.

Pendant several weeks, the Russie to réussi à écarter le danger d’un défaut de paiement malgré les sanctions imposed à son found car le Trésor américain permettait l’utilisation devises étrangères détenues par Moscou à l’étranger pour régler des dettes extérieures. More le ministère américain a durci les sanctions, n’acceptant plus de dollars détenus par Moscou dans des banques américaines. The Russian Ministry of Finance has announced the debut of April avoir réglé en roubles une dette de près de 650 million dollars.

Moody’s precises in a statement that he paid, on April 4, deux obligations arriving at échéance in 2022 and in 2042, in roubles plutôt qu’en dollars américains, “Modify the payment conditions to report on the initial contracts and do not consider them to be a default” If Moscow doesn’t buy pas de cette dette d’ici le 4 mai, soit la fin du délai de grâce. “Les contrats obligataires ne prévoient aucun remboursement dans une other devise que le dollar”, Moody’s poursuit. «Well that the euro-obligations issued after 2018 allow sous certain conditions d’effectuer des remboursements en roubles, celles émises avant 2018 (dont les obligations 2022 et 2042) soit ne contiennent pas cette clause de monnaie alternative, soit ne permettent de rembourser que dans d’autres devises fortes (dollar, euro, free sterling or franc suisse)»detail the agency.

La note de la Russie déjà abaissée

On April 9, the S&P Global Ratings financial notation agency announced that it had just announced the Russian note for its payments on foreign exchange at the level of “Selective paiement deficit”, Precisely it seems that Moscow avait réglé in roubles la dette evoquée par Moody’s.

A country is considered to be in default of payment when it is incapable of honoring its financial commitments above its creditors, who are among its establishments, its financial institutions (Fonds monétaire international, Banque mondiale, etc.) or its investisseurs on financial markets . The default is qualified as part when the State does not reimburse one part of its obligations.

Latest news
Related news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here