Thursday, October 6, 2022

Airbus frappe fort en Chine en raflant près de 300 commandes d’A320 NEO

Airbus frappe a grand coup in China. Due to the fact that the economic uncertainties are causing a slowdown in the commands of the planes of the part of the airline companies, the European airliner has experienced a colossal success in sales in China after the conclusion of several sales for a total of 292 A320 NEO, good value of 37 billion dollars. Ce amount Pharaoh is divided among four Chinese air companies: China Eastern Airlines (100 exemplars), China Southern (96), Air China (64) et sa affiliated Shenzhen Airlines (32).

Contrairement à 2019, où 300 planes avaient déjà été vendus, ces commandes ont fait l’objet de contrats distincts avec les différentes compagnies et non pas seulement d’un accord groupé avec l’acheteur étatique chinois CASC (China Aviation Supplies Holding Company). Airbus specifies that certain criteria doivent encore être remplis avant d’registration ces appareils dans son carnet de commandes.

Des livraisons dès 2023

The planes are divided among all the models of the A320 NEO family, more with a majority of the A321 NEO and more than one of the A319 NEO. From what feeds the production chain of the Airbus to Tianjin, the conversion for the accuracy of the A321 does not take place until the end of the year in order to respond to the demand for the croissant for the plane. Them European sites of Toulouse and d’Hambourg were also mobilized, with the kisses of Chinese companies that are urgent. The premieres are expected to be effective from 2023. According to Reuters, the arrival of the planes will be due in 2027, with a pic in 2024. On the calendar, the first planes are left intact in the flux of production .

Ces dates ont de quoi surprendre alors qu’Airbus explain depuis des mois ne plus avoir de créneaux de livraisons avant pluses années pour la famille A320 NEO (Easyjet recently evoked the date of 2027). Une critique skillfully balayée par Christian Scherer, are commercial directors, who laisse will understand that the negotiations ont débuté de longue date: “Nous saluons l’excellent travail de George Xu (director général d’Airbus China) et de l’ensemble de l’ The team of the Airbus China also that the teams of our clients pour avoir mené à bien ces longues discussions approfondies que se sont déroulées tout au long de la difficile pandémie de COVID.”

The A320 NEO turned on the 737 MAX in China

Ces commandes semblent definitivement entériner the domination of the A320 NEO in China face a Boeing 737 MAX. Celui-ci a certes été vendu à près de 200 exemplaires dans le pays, et a d’ailleurs été selectionné par les quatre compagnies sumentionnées. Most likely China Southern is engaged by a significant amount of 50 airlines, China Eastern and Air China are happy with a fortnight of exemplary and Shenzhen Airlines of five. Surtout Boeing n’a plus concluded de contract pour son 737 MAX in Chine depuis 2016, si ce n’est trois appareils pour le loueur ICBC Leasing.

In face, Airbus était déjà à près de 300 commandes et va donc doubler are total. Surtout, with the support of the aircraft in the location, with more than 500 appareils of the A320 NEO family who are in service in the country.

British Commandes in June

Cette annonce intervened after a month of June fructueux pour Airbus, à la suite d’une commande de 14 appareils (11 A320neo et 3 A321 NEO) joined by the IAG group (British Airways, Iberia, Aer Lingus, Vueling) or encore celle signed by Easyjet who have become commande ferme une option d’achat sur 56 A320 NEO aircraft. Et le mois s’est conclu por la vente deux A350F Silk Way West Airlines.

Finally mai On the first five months of the year, Airbus poster 364 commandes brutes dont une large majority of moyen-courriers. C’est près de quatre fois plus que l’an dernier à la même époque.

Lorsque les contrats avec les différentes chinoises compagnies seront comptabilisés, tout comme ceux de juin, le carnet de commandes annuelles du constructeur européen va faire un bond en avant pour s’approcher des 700 appareils.

Boeing loin derriere

De quoi relaguer Boeing au second plan: l’avionneur américain plafonnait à 236 commandes fin mai et n’a rien annoncé depuis. C’est un recul por lui que cumulait déjà à 380 commandes fin mai 2021, avant d’en ajouter plus de 200 supplémentaires pour seul mois de juin en grande partie grace à un contrat géant venu d’United Airlines pour appuyer le redémarrage du 737 MAX.

Le salon aéronautique de Farnborough, from 18 juillet, pourrait faire évoluer les curseurs, les avionneurs et compagnies aériennes étant toujours friands d’effets d’annonce en dévoilant des grands contrats déjà conclus lors de ce type d’évènements. Mais, après avoir été devancé in 2021, Airbus semble avoir pris a confortable avantage in 2022.